miniaturesasylum

Mes petites figurines... Wargame, jeu de figurines, miniatures.

03 juin 2010

Four color system

Je ne parle pas souvent jeux de rôles, j'en ai fais beaucoup avant, j'en ai fais un peu durant les dernières années (Exalted, Vampire, star wars) et là, hier, je tombe sur un pitch d'univers scénario génial.
Dans un monde avec des super-héros.

Le pitch :
Des extra-terrestres arrivent sur terre, ils prônent la paix et tout le tralala.
Ils invitent les dirigeants du monde libre ainsi que les super-héros défenseurs de ces pays à venir signer un traité de paix et de partage sur le perron de la maison blanche.
Alors que la cérémonie bat son plein, le vaisseau mère, flottant au dessus de l'endroit, balance un énorme rayon qui vaporise la maison blanches, les dirigeants et les super-héros présents.

Le monde bascule et les extra-terrestres viennent d'éliminer la seule vrai menace.
Faut-ils en être sûr ?

Il n'y a pas que les super-héros qui ont le pouvoir de leur botter les fesses, il reste les super-vilains et les "héros" des pays qui n'ont pas participé à l'évènement.

Le dilemme est grand : vont-ils devenir les nouveaux héros (forcés) du monde pour empêcher la Terre de finir en esclaves de la menace extra-terrestre ou vont-ils collaborer ?

J'ai bien envie de masteriser dans cet univers, cela faisait longtemps que je cherchais un pitch tel que celui-ci pour me donner envie de lancer des joueurs dans la tourmente.

J'ai trouvé un système, gratuit, assez simple dans la création de personnage et dans l'utilisation des pouvoirs, avec une table de résolution universelle avec des tables annexes pour certain type d'action.

Four color system car le principe est basé sur des rangs : les compétences et les pouvoirs ont une valeur de rang. Selon cette valeur de rang, dans le tableau de résolution, on lance un d100 et on compare le résultat avec la couleur de la case du tableau, c'est cette couleur qui détermine la difficulté et la réussite ou non de l'action ou de l'utilisation des pouvoirs. Ces couleurs sont au nombre de 4. CQFD.

J'ai créé pour tester un personnage, ça m'a pris 10 minutes en lisant en même temps le How To ensuite il y a deux trois trucs à voir directement avec le MJ mais ça n'a pas l'air long.
Les personnages évoluent avec un niveau de points de fortune. Ces points servent à plusieurs choses et son lentement gagnés.
Il servent tout d'abord à modifier les résultats de couleurs d'un lancé de dé. En gros, certaines action peuvent être complètement ratée, d'autre ratée mais moins. Si on se prend un coup et que l'on tente d'utiliser un pouvoir qui permet de l'éviter, et que ça foire, en dépensant des points de fortune on peu faire en sorte de perdre moins de vie car au lieux d'avoir le résultat "coup mortel" on peut juste avoir le résultat "blessé" donc on perd significativement moins de point de vie.
Ces points de fortunes servent aussi à l'augmentation des rangs des compétences et pouvoirs : il faut en dépenser beaucoup pour en gagner quelques uns.
Avec la différence suivante :
Un personnage commence une partie avec un certain nombre de point. Il peut dépenser ses points pour changer les résultats de dés durant la partie. A la partie suivante (quand il ne s'agit pas d'une campagne) il retrouve tous ses points de fortune.
Par contre, quand il dépense des points pour faire évoluer ses attributs, il les perds définitivement.
Durant une partie, selon ses action, un personnage gagne ou perds plus ou moins de points de fortune.
Si un action personnelle (se sauver d'un ennemi) est réussie, il gagne une poignée de points. S'il sauve une ville, il en gagne beaucoup plus. Par contre, si il donne un coup de pied à un vieux monsieur, il va perdre des points, s'il aide à détruire une ville et tout ses habitant, il en perd carrément plus.

Je pense que pour l'univers précité, je vais faire perdre moins de points pour les mauvaises actions : les vilains sont des vilains donc il se fichent un peu des conséquences. Le problème étant que si un personnage veux évoluer, il doit gagner des points pour les dépenser (autrement dit : faire le mal ne mène qu'a sa propre destruction, qui a dit que le jeu de rôle était mauvais par essence ? ).

Seul bémol : les règles sont en anglais et j'ai déjà pas le temps de jouer à tout ce que je voudrais donc de là à la traduire ça va être folklorique.

Il ne me reste plus qu'a trouver :
- Des joueurs (c'est en route)
- un scénario de départ (ça commence à germer dans mon crâne)
- du Temps (c'est un truc qu'on ne peut pas acheter malheureusement)

Posté par nikko à 12:40 - Jeux de rôles - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    Ah, c'est con qu'on soit si éloignés, c'est alléchant ton truc.

    Posté par CYNIC, 07 juin 2010 à 23:15
  • Déjà-Vu?

    L'idée de base de ta campagne ne serait-elle pas directement repompée de Necessary Evil pour Savage Worlds? (Si c'est le cas, bah...les bonnes odées sont faites pour être copiées!). En attendant, moi j'ai du temps de libre, et tu as piqué ma curiosité quant au système 4C. Je peux assurer la traduction en français. S'il te reste une place à table, je suis preneur également. A bon entendeur...

    Posté par Jef de Steendam, 02 mars 2014 à 01:03
  • Non, un mec sur le net pour un tout autre sujet à lâché l'idée "et s'il ne restait que les méchants" et j'ai brodé par dessus.

    Posté par nikko, 03 mars 2014 à 11:24

Poster un commentaire